La trottinette électrique : pour où et pour qui ?

Dans un monde où la protection de l’environnement est l’une des priorités des humains, les Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM) gagnent en popularité. Cependant, leur utilisation demande le respect de quelques règles. Ci-après ce qu’il faut savoir sur ce moyen de transport moderne.

Quelles voies emprunter avec sa trottinette ?

Les personnes qui se servent de leur trottinette électrique pour se déplacer portent le même statut que les piétons. En effet, elles doivent : rester sur le trottoir, circuler sur les passages piétons et suivre les indications des feux de signalisation. Toutefois, elles sont également tenues de respecter les autres usagers, pendant qu’elles roulent. C’est l’article R412-34 du Code de la route qui détermine la voie que les trottinettes électriques sont autorisées à prendre.

D’après l’article R110-2 de ce même code, les pistes et les bandes cyclables leur sont interdites. Ceux-ci sont destinés aux engins de moins de quatre roues qui fonctionnent par la force physique exercée sur des pédales ou des manivelles.

Qui peut conduire une trottinette ?

Au départ, ce moyen de transport était un jouet pour enfant. Cependant, les fabricants ont également conçu des modèles pour adultes il y a quelques années. Cela signifie que petits et grands peuvent le conduire. Chaque modèle correspond à une catégorie d’âge précise. Pour les enfants de 6 ans, par exemple, une trottinette ayant une vitesse maximale de 10 km/h convient. Les plus de 6 ans et les plus de 12 ans peuvent opter pour celle qui roule à 13 km/h et 16 km/h. Les plus de 14 ans et les adultes, quant à eux, peuvent conduire un modèle capable de se déplacer à 24 km/h.

Ces règles peuvent-elles changer ?

Puisque les gens sont nombreux à conduire cet appareil, les dirigeants projettent de créer des lois pour régir son utilisation. En effet, même si le Code de la route comporte des clauses qui peuvent les concerner, celles-ci sont encore floues. D’après le nouveau règlement sur la circulation de la trottinette électrique, ils ne peuvent plus rouler sur le trottoir. Si les conducteurs désirent emprunter cette voie, ils doivent éteindre leur moteur. Cependant, ils ont le droit d’utiliser les pistes cyclables et la route en respectant une limitation de vitesse. Dans les grandes villes, le respect de cette consigne est même obligatoire et la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h. En ce qui concerne l’âge des utilisateurs, seuls les plus de 12 ans peuvent utiliser cet engin sur la voie publique.