Qu’est-ce que l’écomobilité ?

écomobilité et mobilité durable

L’écomobilité est un concept que l’on appelle aussi mobilité durable et qui vise à améliorer la qualité de vie et la santé publique en mettant en place des aménagements permettant de favoriser l’utilisation de modes de transports plus respectueux de l’environnement.

Elle sera surtout mise en œuvre en milieu urbain justement là où les besoins en écomobilité seront plus importants. Alors quels sont les changements mis en œuvre pour plus de mobilité durable ? Quels sont les choix qui peuvent être faits au quotidien pour limiter son impact écologique lors de ses déplacements ? Réponses !

Pour en savoir plus sur la mobilité durable, cliquer ici

Quels sont les aménagements effectués en faveur de l’écomobilité ?

L’écomobilité a pour objectif le réaménagement du territoire afin de favoriser l’utilisation de modes de transports moins polluants et ainsi réduire l’impact environnemental des différents trajets pouvant être effectués.

Différents aménagements sont donc mis en place en ce sens un peu partout sur le territoire et notamment dans les zones urbaines qui sont plus souvent sujettes aux problématiques de pollution des transports. La construction de voies de tramway, de pistes cyclables, de réseaux intelligents ou encore de bornes de recharge électrique permet par exemple d’agir en faveur de l’écomobilité.

La fluidification et la fiabilisation des transports en commun, mais aussi l’intermodalité des différents modes de déplacements peuvent également être utiles. L’accroissement du parc de véhicules propres, la sensibilisation et l’éducation de la population, la mise en place de plans de déplacement urbain et de plans de déplacement en entreprises, la densification d’un espace urbain aux activités mixtes, autant d’actions qui peuvent aussi être menées en faveur de l’écomobilité.

Ce sont donc ces différentes actions qui permettront à chacun d’avoir la possibilité d’opter pour un mode de transport plus éco-responsable au quotidien et ainsi de limiter son impact sur l’environnement. Les villes sont donc vouées à évoluer pour permettre de faciliter la mise en place de modes de transports plus éco-responsables et ainsi permettre à chacun d’y accéder facilement.

En effet, si de nombreuses actions peuvent être menées par les villes ou encore les entreprises, c’est également à chacun de faire les choix qui s’imposent en faveur d’une mobilité plus durable.

Comment agir en faveur d’une mobilité plus durable ?

Il est tout à fait possible d’opter pour des déplacements plus durables à titre individuel en profitant justement des aménagements mis en place dans le cadre de l’écomobilité. En effet, les grandes villes disposent aujourd’hui de nombreuses possibilités pour permettre à chacun de limiter son impact environnemental lors de ses déplacements.

Il y a bien évidemment l’utilisation des transports en commun, mais également l’utilisation du vélo et du vélo à assistance électrique, le covoiturage que ce soit en tant que conducteur comme en tant que passager, l’utilisation d’engins de déplacement personnels en location ou en libre-service ou encore l’autopartage avec des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogènes. L’utilisation d’un mode de transport plus écologique peut notamment être encouragée à travers le forfait mobilité durable en entreprise pour prendre en charge les dépenses liées à l’utilisation de ce type de mode de transport pour effectuer les trajets entre le domicile et le lieu de travail.

L’État propose également différentes aides afin par exemple de financer l’achat d’un vélo à assistance électrique. Il existe donc plusieurs manières de faire des choix plus éco-responsables lors de ses déplacements aussi bien au quotidien que lors de déplacements plus exceptionnels en privilégiant par exemple le covoiturage ou le train plutôt que l’avion pour les trajets qui le permettent (plus d’informations sur les modes de transports écologiques ici).

La mise à disposition de modes de transports plus écologiques est donc un premier pas vers la mobilité durable, mais c’est surtout le choix que chacun fera dans son utilisation des différents modes de déplacement qui permettra de véritablement faire la différence et donc de limiter son impact sur l’environnement.