L’avion : indétrônable en moyen de transport le plus sûr

Les apparences pourraient faire croire que voyager en avion n’est plus sûr, mais il n’en est rien. Malgré les tragiques accidents qui sont survenus ces dernière années, l’avion reste le moyen de transport le plus sécuritaire. Encore mieux les avancés technologiques modernes font que la sécurité de l’aviation progresse au fil des années.

Un appareil conçu pour tout endurer

La principale source de préoccupation des passagers aériens est l’éventualité de problèmes en cas d’orage, de tempête ou si des éclairs touchaient l’appareil. Tout a déjà été considéré depuis la conception jusqu’à la construction de chaque appareil.

En effet, les innovations technologiques de ces dernières années font que chaque appareil est fait de matériaux adaptés à l’environnement en altitude et est équiper d’un système de sécurité très performante pouvant faire face à toute éventualité. Chaque appareil est rigoureusement testé avant sa mise en fonction pour être aux normes de la réglementation du système de transport aérien international et obtenir un certificat de navigabilité nécessaire afin d’autoriser l’utilisation de l’avion dans le milieu du transport.

Un nombre de passagers records et des accidents en baisse

Depuis quelques années, le nombre de passagers choisissant de voyager en avion ne cesse d’augmenter tandis que le nombre de crash continue de descendre ainsi le nombre de morts ne font que diminuer. Selon l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) en 2017 4,1 milliards de passagers ont été transportés sur des vols réguliers en augmentation de 7,1% par rapport à l’année précédente. Cette même année qui est considérée comme la plus sûr tant par le nombre d’accidents qu’en termes de victimes, 44 morts ont été dénombrés dans dix accidents.

Des statistiques encourageantes

Selon une estimation 70% des passagers aériens ont une phobie de l’avion, mais ont il vraiment raison d’avoir peur ?

L’avion tue tout au plus 600 personnes dans le monde chaque année, alors que les accidents de la route provoquent plus de 4000 morts rien qu’en France. D’après les statistiques, on compte un crash tous les 1,52 millions de vols.

Sur la période de 2011 à 2015, selon les informations fournies par l’European Railway Agency dans les pays de l’Union européenne, le risque de décès encouru par les passagers selon les différents moyens de transport est de 0,06 milliard de passager-kilomètres en avion, c’est-à-dire qu’il faut faire parcourir, environ 17 kilomètres à un milliard de passagers pour qu’un seul ne meurt contre 0,10 en train, 0,19 en bus, 5,34 en voiture et 37,80 en moto.

Le « passager-kilomètre » étant l’unité de mesure qui équivaut au transport d’un voyageur sur une distance d’un kilomètre.